Le troisième pilier 3a et 3b : comment les reconnaître distinctivement ?

17 décembre 2023

Les méandres de la prévoyance peuvent parfois sembler labyrinthiques. En Suisse, la structure de prévoyance est bâtie sur un système à trois niveaux, connus sous le nom de piliers, chacun ayant sa propre utilité pour assurer aux citoyens une protection optimale à travers les différentes étapes de la vie. Aujourd'hui, nous allons plonger dans le dédale du troisième pilier, qui est en fait divisé en deux formes distinctes: le troisième pilier 3a et le troisième pilier 3b

Les fondamentaux de la prévoyance en suisse

Le système de prévoyance suisse est composé de trois piliers. Le premier pilier s'adresse à la couverture des besoins vitaux à travers l'AVS (Assurance Vieillesse et Survivants) et l'AI (Assurance Invalidité). Le deuxième pilier, ou caisse de pension, vise à maintenir le revenu antérieur en cas de retraite, de décès ou d'incapacité de gain. Et puis, il y a le troisième pilier, une solution privée qui permet de combler les éventuelles lacunes de prévoyance.

A lire en complément : Quelles sont les offres de formations disponibles à Creil ?

Ce troisième pilier se décompose en deux volets: le 3a ou pilier lié, et le 3b, également appelé pilier libre. Alors que le premier offre des avantages fiscaux en permettant de déduire les cotisations pilier de votre revenu imposable, le second offre plus de flexibilité mais sans les mêmes bénéfices fiscaux. 

Pour en savoir plus sur les nuances et différences entre le troisième pilier 3a et 3b, cliquez sur ce site https://www.magazine-assurance.fr/differences-entre-troisieme-pilier-3a-et-3b/.

A lire également : Le pouvoir de l'optimisation web invisible : Comment une approche holistique du marketing numérique peut maximiser la visibilité de votre entreprise

Le troisième pilier 3a (lié)

Le troisième pilier 3a est souvent évoqué quand on parle de prévoyance vieillesse. C'est une forme d'assurance privée très prisée pour ses avantages fiscaux significatifs. En effet, les montants que vous y investissez sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite d'un certain plafond, ce qui permet de réduire votre facture fiscale annuelle. Pour l'année 2023, par exemple, si vous êtes un employé affilié à une caisse de pension, vous pouvez cotiser jusqu'à 6'883 CHF; si vous êtes indépendant sans affiliation, ce montant monte à 34'416 CHF ou ne peut excéder 20% du revenu d’activité.

 

Le troisième pilier 3b (libre)

Le troisième pilier 3b est la forme libre de l'épargne-prévoyance. Contrairement à son homologue lié, le 3b ne pose pas de limites quant au montant que vous pouvez y verser, offrant ainsi une grande souplesse. Il s'agit d'une solution avantageuse pour ceux qui souhaitent épargner sans contrainte ou qui ont déjà atteint le plafond de cotisation du pilier 3a.